LA LANGUE ROUMAINE
Intro

La langue roumaine compte parmi les langues romanes orientales. Cette dernière est issue de la branche romane du groupe indo européen. Près de 30 millions de personnes la parlent dans le monde, dont 24 millions de natifs. Et ce, surtout en Roumanie bien-sûr, mais aussi en Moldavie, pays voisin où elle est aussi la langue officielle.

De fortes racine latines

Non seulement le roumain est issu du latin, mais il en est le plus fidèle héritier. C'est si vrai que son nom vient de "roman", à peine mué. Il faut ensuite remonter très loin dans le temps pour toucher son origine. En effet, le roumain remonte à la conquête de la Dacie par l'empereur Trajan au début du 2ème siècle. Les locaux délaissent alors leur langue au profit du latin qui se répand.

Dialectes

En fait, il existe dans le pays des variantes mais qui diffèrent à peine les unes des autres. Ainsi, le roumain est une langue très unifiée par rapport à l'allemand ou l'italien. Et ce, alors qu'il n'y avait pas d'unité étatique à cette époque.

Elite Translation languages distribution in Romania

ÉVOLUTION
Naissance

À partir du 3ème siècle, de nouveaux envahisseurs arrivent, obligeant les locaux à fuir. Cependant, les Latins résistent. Mais un peu plus d'un siècle après la conquête de la Dacie, les Romains cèdent face aux invasions germaniques. Juste après, les Huns, puis les Slaves, effacent les dernières traces romaines. Mais pas le latin, qui s'est maintenu malgré elles, même s'il en subit l'influence. Il en est ainsi du slave, qui a fait évoluer le latin parlé en Dacie.

Ainsi, le pays a conservé un latin qui a lentement évolué avec quelques ajouts. Tout en gardant la plupart de ses règles, les vagues d'invasions (Goths, Huns, Avars, Slaves, Mongols, etc.) ont influencé le latin.

Puis, au 11ème siècle, l'influence bulgare introduit l'Église chrétienne orthodoxe. C'est ainsi que le slavon devint alors la langue des élites. Mais les gens continuaient à parler une langue néolatine qui allait devenir le roumain. De même, la Transylvanie devint hongroise pendant près de mille ans et le reste des pays roumains passa ensuite sous le contrôle des Ottomans et d'une élite parlant grec. Force de cause, le slavon perdit son rang au profit d'une langue roumaine écrite en cyrillique, et du grec pour les élites.

Écriture

Bien que le roumain soit une langue très ancienne, il est longtemps resté oral. Pour preuve, le premier document écrit ne date que du milieu du 16ème siècle. Au 18ème siècle, on commence à écrire dans une langue qu'on qualifie de roumaine, et non plus valaque. Mais jusqu'au 19e siècle, selon les régions, les élites employaient encore le hongrois, l'allemand ou le grec. Ce n'est qu'ensuite, sous l'impulsion du mouvement nationaliste et de l'affirmation du caractère roumain de la Moldovo Valachia, qu'est vraiment née la littérature roumaine moderne.

Nous ne savons pas si l'écriture latine est venue avant ou après le cyrillique grec. Quoi qu'il en soit, l'écriture cyrillique roumaine, employée jusqu'au 20ème siècle, se compose de 44 caractères. Mais certains groupes d'érudits ont réclamé le retour de l'écriture latine. Il y eut une courte période de transition pendant laquelle les deux écritures ont co-existé. En fin de compte, l'alphabet latin prit le dessus en 1860. Ceci, grâce à l'Académie roumaine. Après avoir permis cela, cette dernière fixa une orthographe officielle des mots roumains. La toute première réforme entra en vigueur en 1881. Deux options : une orthographe authentique et une basée sur la phonétique. Finalement, l'on retient cette dernière option suite à diverses réformes pour la simplifier. Et la dernière d'entre-elles eut lieu en 1993. Par ailleurs, grâce aux médias, le roumain s'est répandu au cours du 20ème siècle.

Elite Translation Article La langue roumaine Learn about the Romanian language Map of old regions Romanian alphabet and roots

LE ROUMAIN
Étiqueté avec :