LA LANGUE OURDOU
Intro

Proche de l'hindi, langue principale de l'Inde, la langue ourdou est une langue indo aryenne. Parlée en Asie du Sud, surtout au Pakistan, elle y est la langue officielle depuis la séparation de ce pays de l'Inde. Elle a un statut officiel dans plusieurs états indiens, et de langue régionale au Népal.

Dans le monde

D'après les experts, il y a environ 66 millions de locuteurs natifs. Et si nous comptons ceux qui l'emploient comme deuxième langue, le nombre de locuteurs atteint 170 millions.

Racines et croissance

Si l'hindi puise ses racines dans le sanskrit, celles de l'ourdou sont plutôt persanes. Mais les deux partagent une base lexicale indo aryenne commune ainsi qu'une diction et syntaxe assez semblables. Ainsi, ces deux langues peuvent se comprendre sans trop de problèmes.

Ce n'est qu'au 18ème siècle que l'ourdou devint une langue littéraire, en raison de l'influence perse venant du nord. Avant cela, les gens parlaient une autre langue proche : l'hindoustani. Mais pour contrer la diffusion du persan, l'hindi a vite émergé, sur la base du sanskrit.

Delhi et à Lucknow ont vu naître deux formes d'ourdou depuis 1947. Une 3ème forme standard émergea aussi à Karachi. On peut en ajouter une 4ème dans le sud, plus ancienne, le deccani. En effet, les sultanats du Deccan, au 16ème siècle, l'employaient à la cour. De même, la Compagnie des Indes orientales optait pour l'ourdou, plutôt que le persan, dans toute l'Inde du Nord. C'est ce qui lui permit de croître au 19ème siècle. En fait, des facteurs religieux, sociaux et politiques sont apparus pendant la période coloniale et conduit à séparer l'ourdou et l'hindi.

L'Inde coloniale

L'ourdou prit la place du persan comme langue officielle de l'Inde en 1837. Le persan et l'arabe étaient enseignés dans les écoles islamiques pour transmettre la culture islamique. Pour éduquer les musulmans indiens dans les écoles, les Britanniques ont alors encouragé l'ourdou, écrit dans une écriture persane. C'est ainsi qu'ils ont alors considéré l'ourdou comme un symbole de leurs racines religieuses.

Cependant, les hindous du nord-ouest de l'Inde s'opposaient à l'emploi exclusif du persan et réclamaient le sanskrite indigène. Et ce, sous l'égide de l'Arya Samaj qui déclenché une réaction contre l'hindi écrit en sanskrit. Il en résulta une division entre ce dernier et l'ourdou, devenu officiel lorsque le Pakistan devint une nation.

La menace soviétique

L'invasion soviétique de l'Afghanistan en 1979 attira des millions de réfugiés afghans au Pakistan. Ainsi, de nombreux Afghans, dont ceux qui sont retournés dans leur pays, apprirent l'ourdou. Aussi, les films de Bollywood et les médias indiens emploient l'ourdou, ce qui a bien aidé.

Elite Translation La langue ourdou Distribution of Urdu in Pakistan and India and Soviet invasion in Afghanistan

ASPECTS
Hiérarchie

Dans son registre moins formel, l'ourdou est aussi appelé "mélange grossier". Mais le registre plus formel, ou "langue du camp exalté", fait référence à l'armée impériale.

En ourdou, la racine du mot indique souvent le degré de politesse et de classe d'une personne. La plupart du temps, les gens voient les mots de racine persane comme plus formels, poétiques et nobles. À l'inverse, les mots aux racines sanskrites sont plus familiers.

Système d'écriture

D'abord, les racines perses et arabes de l'ourdou font qu'il s'écrit de droite à gauche.

Ensuite, comme l'arabe est difficile à composer, jusqu'aux années 1980, les maîtres rédigeaient les journaux à la main. À Chennai, un quotidien écrit à la main, The Musalman, survit encore ainsi.

De nos jours

Grâce à Bollywood et aux médias, les différences entre l'ourdou et l'hindi faiblissent.

Elite Translation Article Learn about the urdu language urdu script and influence via Bollywood

L’OURDOU
Étiqueté avec :