LA LANGUE CATALANE
Intro

D'abord, la langue catalane tire son nom de la région espagnole frontière de la France.

Ensuite, c'est une langue romane. Près de 10 millions de personnes la parlent. On la trouve dans la partie nord-est de l'Espagne (Catalogne et Valence), et dans les îles Baléares. Mais aussi en Andorre qui l'emploie comme langue officielle depuis 1993. On la parle aussi, de façon très faible, dans les Pyrénées Orientales françaises et en Sardaigne en Italie.

Enfin, comme la Catalogne était française pendant des siècles, une partie de la langue est proche du français. Mais le catalan lui-même contient quelques dialectes.

DANS LE TEMPS
Racines

D'abord, le catalan tire ses racines du latin vulgaire apporté au 2e siècle avant J.-C. par les colons romains dans le nord-est de l'Espagne. S'il fait partie de la branche romane occitane du groupe indo européen, il partage certains traits avec les langues ibéro romanes. De même, une partie de son lexique est proche des langues gallo romanes. Bien sûr, il est proche de l'occitan. Comme partout dans l'Empire romain, on parlait latin. Mais des variantes sont nées et se sont imposées au fil du temps. Ainsi, le catalan apparaît très tôt dans le groupe gallo-roman.

Il faut ensuite attendre le 12e siècle pour qu'émerge le catalan littéraire. De plus, la langue des troubadours l'influença grandement. Et ce, jusqu'au 14e siècle. Cette dernière est assez proche du provençal et du limousin, deux dialectes locaux en France.

Au 13e siècle, le catalan remplace l'arabe comme langue officielle grâce à Jacques Ier le Conquérant. En effet, l'arabe dominait suite aux conquêtes. De pus, le catalan était proche de l'occitan. Puis vint Ramon Llull qui écrivit Le Livre du Genre et Les Rois Mages. Les linguistes voient ce dernier comme le berceau du catalan en tant qu'idiome reconnu et langue distincte de l'occitan.

Dès le 15e siècle, la langue catalane reçoit une forte influence ibéro romane. Et ce, en raison de l'union des royaumes de Castille et d'Aragon.

Mais sous l'impulsion du grand roi Louis XIV, l'édit du 2 avril 1700 l'interdit alors. Cela dura un certain temps, puisqu'il ne revint qu'au 19e siècle. De nombreux auteurs ont publié de nombreuses œuvres en catalan. Non seulement en poésie, mais aussi en théâtre et en romans.

Quel retour en force !

Sans aucun doute, le 20e siècle est celui où le catalan existe désormais réellement et pour longtemps.

D'abord, en 1912, Pompeu Sabra publie sa grammaire qui unifie l'orthographe catalane. Ensuite, après la naissance de la Seconde République espagnole, l'enseignement décrète le bilinguisme catalan espagnol en Catalogne. Un peu plus tard, le Conseil de la nouvelle école unifiée généralise son enseignement pendant la Révolution sociale. Cependant, l'arrivée du dictateur Franco entraîna un arrêt brutal de cette langue. Cela ne dura pas et le catalan retrouva son statut de langue co-officielle lorsque la région devint autonome à la fin des années 1970. Autre fait majeur : Òscar Ribas Reig prononca le premier discours en catalan à l'ONU en 1993. Enfin, à l'aube du nouveau millénaire, l'UE en autorisa l'emploi dans ses institutions.

Elite Translation La langue catalane James I the Conqueror, spread of catalan, Old catalan and Edit of 2 April 1700

SYNTAXE
Ordre des mots

L'un de ses grands traits est sa liberté d'ordre dans la syntaxe. Le sujet s'inverse aussi souvent. De plus, l'emploi de la préposition devant les compléments personnels n'est pas normative mais présente localement et dans les documents anciens.

Écriture

Le catalan se base sur l'alphabet latin, enrichi de digrammes, d'accents et de lettres. Il existe aussi nombre de diphtongues, visibles par des paires de voyelles.

Adjectif

La plupart du temps, l'adjectif se place après le nom. Mais on peut aussi le placer devant avec une valeur stylistique.

Ton

Chaque mot contient une voyelle tonique. Une syllabe avec un accent graphique est tonique. Si le mot n'en n'a pas, la syllabe tonique est celle qui a la dernière voyelle, dans le cas des mots qui se finissent par une consonne. Sauf pour le "s" ou, dans les autres cas si la syllabe contient l'avant dernière voyelle.

Étymologie

Enfin, l'un des principaux critères de l'orthographe catalane moderne est le respect de l'étymologie. Mais seulement si elle est en accord avec la façon dont on prononce les mots. Cela explique la double orthographe 'g/j' pour le son [ʒ], suivi d'un 'e'. Ainsi que pour maintenir les groupes de consonnes mpt et mpc : redemptor, redempció. Ou la différence entre 'q' et 'c' pour le son [k] : quatre, evacuar. Et le '-d' de àcid, òxid, solitud. Ou le '-g' de pròleg, antropòfag et le '-b' de corb ('courbe', 'corbeau'), etc.

Elite Translation Article Learn about the Catalan language Catalan Alphabet landscape and Sagrada Famillia

LE CATALAN
Étiqueté avec :